Ce site utilise JavaScript. Optimisez votre navigation : activez JavaScript dans les préférences de votre navigateur.
Marie-Pierre Garcia Ostéopathe

Migraine ou céphalée de tension

Les céphalées de tension

Les céphalées de tension sont des maux de tête touchant les deux côtés du crâne, « en casque », à type de pression d’intensité légère à modérée, non accentuée par l’activité physique. Le patient décrit une sensation de « serrement, d’étau, de pesanteur ». En règle générale, il n’y a pas d’autres symptômes associés.

Ces céphalées reflètent souvent un état de tension psychique excessive liée au surmenage ou au stress, sans perturbation de la personnalité sous-jacente. Si certains parlent de « céphalées psychogènes », il ne faut pas retenir ce terme. En effet, elles ne sont pas forcément en relation avec un désordre psychique. Elles peuvent être associées à des facteurs musculaires. La tension ou une dysfonction des muscles péri-crâniens sont ainsi souvent incriminées.

Les céphalées de tension sont épisodiques ou chroniques. Comme pour la migraine, leur chronicité est souvent liée à des abus médicamenteux. Les facteurs psychologiques sont également à rechercher systématiquement, car ils peuvent favoriser la chronicité des céphalées.

La migraine

La migraine se définit comme un ensemble de symptômes, dont le mal de tête (céphalée). Ses caractéristiques* sont les suivantes :

  • La douleur survient par crise.
  • La douleur s’installe de manière progressive (et pas brutalement).
  • Elle dure de 4 heures à 3 jours (s’il n’y a pas traitement).
  • Elle est souvent « pulsatile » : le patient a une sensation de « cœur qui bat dans la tête », « coups de marteau » ou parfois « de serrement ou d’écrasement ».
  • L’intensité de la douleur est augmentée par un effort physique (marcher, monter les escaliers).
  • La douleur est le plus souvent située d’un seul côté de la tête, droit ou gauche.
  • La douleur peut prendre toutes les intensités, de modérée à sévère.
  • La migraine est associée à des nausées, vomissements ou gêne à la lumière et au bruit.
MigraineCéphalée de tension
Hémicrânie*+0
Pulsatilité**+0
IntensitéModérée à sévèreLégère à modérée
Douleur aggravée à l'effort+0
Nausées / vomissements+0
Photophobie / phonophobie***+ l'un ou l'autre mais pas les deux ensemble
Durée de la crise4 à 72 heures30 minutes à 7 jours

Source : www.migraine.fr

* hémicrânie : douleur unilatérale (ne touchant qu’une seule moitié du crâne)
** pulsatilité : sensation de «cœur qui bat dans la tête », «coups de marteaux »…
*** photophobie : incapacité à supporter la lumière, phonophobie : incapacité à supporter le bruit.

Migraine ou céphalée de tension

Le torticolis

Le torticolis : C’est le résultat d'une atteinte unilatérale (raccourcissement et contractuel) du SCOM ( sterno-cléïdo-occipito-mastoïdien) . Il se...

Ostéopathie pour les femmes enceintes

Ostéopathie pour les femmes enceintes : Votre ostéopathe a suivi une formation spécialisée et obtenu une compétence en  natalité et...

Un cabinet étudié pour des soins adaptés alliant confort et confidentialité.

Un cabinet étudié pour des soins adaptés alliant confort et confidentialité. : Depuis le 31 mars 2014, j?ai ouvert mon propre cabinet au 9 rue...